"Rendre amour pour amour"

Introduction

I. Le message de Paray

3. Le message de Paray (I). Dieu a tant aimé le monde
4. Le message de Paray (II). Rendre amour pour amour

II. Qu'est-ce que la consécration ?

5. Par le baptême, Jésus nous fait entrer dans sa consécration
6. Renouveler son baptême en se consacrant au Cœur de Jésus

III. Comment se consacrer ?

7. Un déroulé simple de consécration
8. Commentaire de la prière du jubilé
9. Dimensions familiale et communautaire de la consécration

IV. Comment vivre sa consécration ?

10. L'intronisation de l’image du Sacré-Cœur dans les maisons
11. La Garde d'honneur et le Réseau de prière du Pape

Conclusion

12. Conclusion : une vie eucharistique et missionnaire

"Rendre amour pour amour"

6. Renouveler son baptême en se consacrant au Cœur de Jésus

Introduction

I. Le message de Paray

3. Le message de Paray (I). Dieu a tant aimé le monde
4. Le message de Paray (II). Rendre amour pour amour

II. Qu'est-ce que la consécration ?

5. Par le baptême, Jésus nous fait entrer dans sa consécration
6. Renouveler son baptême en se consacrant au Cœur de Jésus

III. Comment se consacrer ?

7. Un déroulé simple de consécration
8. Commentaire de la prière du jubilé
9. Dimensions familiale et communautaire de la consécration

IV. Comment vivre sa consécration ?

10. L'intronisation de l’image du Sacré-Cœur dans les maisons
11. La Garde d'honneur et le Réseau de prière du Pape

Conclusion

12. Conclusion : une vie eucharistique et missionnaire
Parcours sur la consécration au Sacré-Cœur
Parcours sur la consécration au Sacré-Cœur
6. Renouveler son baptême en se consacrant au Cœur de Jésus
Loading
/

Introduction

L’étape antérieure rappelait que Jésus est le consacré et qu’il nous fait entrer dans sa consécration par le baptême. Cette sixième étape montre que la consécration au Cœur de Jésus est un renouvellement de cette consécration baptismale.

Une consécration, c’est l’acte par lequel une personne ou une communauté se donne de façon totale et irrévocable à Dieu. Pour un baptisé, cela correspond au renouvellement solennel et volontaire de sa consécration baptismale. Se consacrer au Coeur de Jésus, c’est accepter l’amour de Dieu pour nous et pour nos familles. C’est mettre Jésus au centre de notre vie et ainsi répondre à l’amour de Dieu. C’est vouloir se mettre à l’école de son Cœur : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. » (Mt 11, 28-29). Ainsi, cette démarche n’est pas un acte anodin ou magique. Il est important de s’y préparer, de comprendre de quoi il s’agit, d’en saisir les implications. C’est l’objet de ce parcours.

Pourquoi se consacrer au Cœur de Jésus ?

  1. Retrouver la pureté de notre baptême

Par le baptême, les chrétiens sont liés et consacrés à Jésus notre Sauveur et Seigneur de toute notre vie. La cause principale de la corruption de la vie chrétienne vient de l’oubli et l’ignorance de ces engagements pris au baptême. Or, nous faisons l’expérience d’être faibles et changeants. La pureté de cette consécration première et fondatrice est altérée par nos péchés et nos fragilités, comme une source qui serait ensablée.

Le moyen pour remédier à cette situation est de se souvenir des obligations assumées au baptême et de renouveler les promesses du saint baptême. Il nous est nécessaire, à plusieurs moments de notre vie, de recevoir comme une « piqûre de rappel ». Ainsi, chaque année, nous renouvelons les promesses de notre baptême pendant la Vigile Pascale.

La consécration au Cœur de Jésus est l’occasion pour nous de retrouver la pureté et la force de notre consécration baptismale. C’est une étape nouvelle dans la fidélité à notre baptême. C’est ce que l’Eglise appelle un exercice pieux, au même titre que le chapelet ou le chemin de croix, par exemple.

Rendre amour pour amour

Le message de Paray peut se résumer comme un appel à rendre amour pour amour au Seigneur qui nous a tant aimés et qui ne reçoit de notre part que des ingratitudes et des indifférences. Le Seigneur a soif de notre amour, comme il le dit à Sainte Marguerite-Marie : « j’ai soif, mais d’une soif si intense, d’être aimé au Saint Sacrement ! »

La consécration est une offrande de nous-mêmes en réponse d’amour à cet amour qui nous précède, dans un don plus radical de nous-mêmes au Seigneur et à nos frères. « Dieu m’a trop aimé pour me ménager désormais avec lui » dira Saint Claude La Colombière, résumant parfaitement ce qu’est la consécration.

  1. Devenir des apôtres du Cœur de Jésus

Cet acte est profondément missionnaire et vise à faire de nous des apôtres enflammés de la douceur, de l’humilité et de la compassion du Cœur de Jésus, pour annoncer au monde de quel il est aimé. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

 

La Vierge Marie, modèle sublime de consécration

Dans la suite de son Fils, Marie est la consacrée par excellence, et cela en vertu de deux étapes fondamentales de sa vie toute donnée à Dieu. Tout d’abord, par le don de son Immaculée Conception, elle est consacrée dès le premier instant de son existence. Puis, dans l’acte de foi libre qu’elle pose lors de l’Annonciation – son fiat – elle confirme cette consécration par sa réponse à l’invitation de l’Ange : « Je suis la servante du Seigneur. » (Luc 1, 38). Cet assentiment à l’appel de Dieu sera totalement confirmé à la mort de son Fils en Croix, où elle redit son fiat dans le silence de son cœur invisiblement transpercé.

C’est pourquoi, nous nous consacrons fréquemment au Cœur Sacré de Jésus par le Cœur Immaculé de sa Mère. Se consacrer à Marie est le meilleur chemin pour se consacrer à Jésus. Pour renouveler sa consécration à Jésus, Saint Louis-Marie Grignion de Monfort propose de passer par le plus parfait de tous les moyens, qui est la très sainte Vierge, puisque c’est par elle que Jésus a voulu venir jusqu’à nous. Il explique que « la parfaite consécration à Jésus-Christ n’est autre chose qu’une parfaite et entière consécration de soi-même à la très sainte Vierge, autrement dit une parfaite rénovation des vœux et promesses du saint baptême ». (120)

Ainsi, pour résumer, « on se consacre tout ensemble à la très sainte Vierge et à Jésus-Christ. A la très sainte Vierge comme au moyen parfait que Jésus-Christ a choisi pour s’unir à nous et nous unir à lui. Et à Notre-Seigneur comme à notre fin dernière, auquel nous devons tout ce que nous sommes comme à notre Rédempteur et notre Dieu. » (TVD 125)

Dans la prochaine étape, nous entrons dans la troisième partie de notre parcours en proposant une manière simple pour vivre la consécration.

Inscription pour voir le parcours

Accèdez gratuitement aux enseignements, parcours, retraites en ligne du Sanctuaire (vidéos, fichiers audios...). J'ai bien noté que les informations renseignées lors de cette inscription ne seront jamais communiquées à un tiers. Je recevrai chaque mois suite à mon inscription, les informations du Sanctuaire. Je pourrai me désinscrire à tout instant de cette newsletter par un simple clic en bas de cette newsletter.