Ce jour, à chaque repas, je prends le temps d’apprécier la nourriture que je mange : je la regarde, je la sens, je la goûte, lentement.

Je goûte chaque bouchée et je remercie au fur et à mesure, pour les hommes qui ont eu leur part dans la longue chaîne depuis la terre (ou la mer), jusqu’à mon assiette.